Bat Trang et l’art de la céramique

Vous êtes de passage dans le Nord du Vietnam et vous avez toujours rêvé de vous essayer à la poterie ? Impossible de manquer le petit village de Bat Trang. A une quinzaine de kilomètres d’Hanoi, il s’est imposé au fil du temps comme la capitale de la porcelaine et de la céramique.

porcelaine

Un artisanat qui confine à l’art

Des jarres gigantesques, des vases en porcelaine à perte de vue, des centaines de poterie aux couleurs éclatantes… Vous êtes sans nul doute dans une petite rue de Bat Trang, village traditionnel de potiers. Tous les habitants d’Hanoi viennent acheter leur vaisselle dans cette petite bourgade. Au fil du temps, elle a acquis une renommée d’ampleur nationale, voire internationale grâce aux voyageurs venus faire des emplettes au village. Aujourd’hui, la porcelaine de Bat Trang est d’ailleurs implantée sur des marchés étrangers : à titre d’exemple, la France est un marché de poterie blanche de Bat Trang.

Ce sont la finesse de la céramique et sa capacité à être travaillée avec différents types d’émaux (bruns, blancs…) qui en ont fait sa renommée. Cette finesse de l’ouvrage, les habitants l’ont acquise avec le temps : depuis des générations, leur activité principale s’articule autour de la poterie (production et vente).

Visite des ateliers

Après avoir déambulé dans les petites rues de Bat Trang, vous pourrez continuer la visite par la découverte des ateliers, généralement installés juste derrière les boutiques . Vous y apprendrez les différentes étapes de la production de céramique : le traitement du kaolin, le moulage, le séchage, la décoration et l’émaillage, mais aussi la façon dont on réalise la cuisson et les finitions.