Dong Ho et l’art des estampes

Lors de la fête du Tet Nguyen Dan, les vietnamiens sont nombreux à arborer des estampes sur leur porte : elles sont censées leur porter succès pour l’année à venir. Certains privilégient des représentations d’animaux pour favoriser leurs chances d’avoir un bon élevage, d’autres portent leur choix sur des tableaux représentant gloire et richesse, et favoriser ainsi les rentrées d’argent. Les préférences varient donc d’une personne à l’autre, mais une chose est sûre : cette tradition occupe une place prépondérante dans les croyances populaires.

village-dong-ho

Dans la province de Bac Ninh, le petit village de Dong Ho attire de nombreux visiteurs, vietnamiens comme étrangers. Viennent-ils pour le charme du petit village ? Pas seulement… On produit là les plus belles estampes du pays, et c’est ce savoir-faire quelque peu atypique que viennent découvrir les touristes. Au fil des ans, le village a acquis une véritable renommée ; le savoir-faire s’est transmis de génération en génération, et aujourd’hui les artisans maîtrisent leur art à la perfection.

Comment réaliser une estampe ?

L’art des estampes se pratique essentiellement avec des matériaux et des couleurs végétales. Il s’agit d’abord de graver cinq planches de bois avec des ciseaux. Chaque planche sera ensuite trempée dans une essence de couleur différente, fabriquée avec un végétal ou un minéral adéquat, avant d’être appliquée sur du papier Do.

Du matériel 100% naturel

Les cinq couleurs utilisées dans les estampes de Dong Ho sont le noir, le rouge, le vert, le jaune et le blanc. Les cendres de paille et les feuilles de bambou brulées permettent d’obtenir du noir ; l’hibiscus, la sève de sumac ou l’obier donnent du rouge, les aiguilles de pin et les coquilles d’huître écrasées donnent du vert. On obtient le jaune grâce à des pousses de Sophora et du blanc en moulinant de la nacre. Ces cinq couleurs fondamentales se rapportent aux éléments fondamentaux que sont le bois (le vert), le métal (le blanc), le feu (rouge), la terre (jaune) et l’eau (noir). La couleur jaune, représentant la terre, soit la mère de la nature, a une valeur symbolique très marquée ; c’est pourquoi on la choisit souvent comme toile de fond.