Les dernières informations du monde entier

Le sentiment d’embarras s’installe quand on parle d’actualité, surtout pour les jeunes d’aujourd’hui. Pendant que les adultes se précipitent pour regarder le journal télévisé, les jeunes, eux, sont plutôt intéressés par les nouveautés. Se tenir au courant concernant ce qui se passe dans le monde actuel peut être intéressant et très instructif. Cependant, il est important de filtrer les informations primordiales. Il faut privilégier ce qui est qualitatif et non quantitatif. Il est nécessaire de poursuivre et de valoriser les informations et actualités mondiales. Les situations économiques, sanitaires, politiques et sociales internationales sont classées plus importantes par rapport aux autres. Si on se réfère à la situation mondiale actuelle, les médias sont en masse avec la pandémie mondiale qui affecte l’économie et le tourisme.

Coronavirus : le gouvernement espagnol fait appel à l’armée pour lutter contre la pandémie 

Pedro Sanchez, chef du gouvernement espagnol, a fait une annonce qui affirme le recours à l’armée afin de venir en aide aux régions, expertes en situation sanitaire, à combattre le virus qui explose de nouveau. Le chef du gouvernement a affirmé que les régions disposeront des forces armées pour effectuer le traçage des cas, dont 2000 militaires iront sur place. En effet, la reprise de l’épidémie dans certaines régions de l’Espagne est due au manque de moyens humains. L’évolution de l’épidémie en Espagne est préoccupante, cependant, la situation est mieux contrôlée comparée à celle en mi-mars. Pedro Sanchez a ainsi souligné qu’il ne faut pas que la pandémie submerge de nouveau le pays et qu’il faut casser cette deuxième courbe de contagion. Pour de plus amples informations, vous pouvez visiter le www.infomonde.fr/

Tourisme suspendu à Bali avant la fin de l’année 

Bali a pris des précautions exceptionnelles face au coronavirus. Si vous avez prévu ou planifié vos prochaines vacances à Bali, changez la destination, l’archipel ferme ses frontières. Le tourisme international est en pause, la décision est de ne recevoir aucun étranger à Bali avant la fin 2020. Le gouverneur de l’île indonésienne a certifié la faute d’amélioration sur le front de la pandémie qui affecte le monde actuel. Cependant, Bali est toujours accessible aux visiteurs indonésiens depuis la fin du mois de juillet, pour profiter de la plage et des attractions. En effet, les autorités locales ont pris la décision de recevoir les touristes étrangers à partir du 11 septembre 2020, cependant les cas de COVID-19 confirmés en indonésien ont causé l’ajournement de ce projet. Le gouverneur de Bali a affirmé que la réouverture des portes aux touristes internationaux est soutenue par le gouvernement central, mais cela nécessite une grande prudence et attention, et il faut éviter la précipitation. Bien avant que la pandémie atteigne l’île, Bali a reçu près de 6 millions de touristes. Les hôtels, les restaurants n’ont pas eu le choix que de fermer ou de réduire leur personnel.

États-Unis : la violence policière a causé la mort de deux personnes lors des manifestations 

Les manifestations à Kenosha ont eu lieu depuis un moment. À cause d’un policier blanc a maltra un Afro-Américain, cette grève ne se termine toujours pas. Les violences ne cessent, ce qui a entraîné la mort de deux personnes, tuées par balle dans la nuit du mardi à Kenosha. Des vidéos ont été mises en ligne, montrant les gens courant dans les rues en même temps que les coups de feu retentissent. Cependant, il n’y a pas seulement deux morts, mais aussi des blessés cloués au sol. Ces événements ont eu lieu au même moment où les autres personnes manifestaient leur colère suite à la violence causée à Jacob Blake, l’Afro-Américain. Plusieurs vidéos des blessés sont en actualités dans les réseaux sociaux.

La Francophonie suspend le Mali suite au coup d’État

Les informations concernant le coup d’État au Mali ont eu un impact au sein des relations internationales du pays. Une décision prise durant une session extraordinaire du Conseil Permanent de la Francophonie, le Mali est suspendu de l’organisation. Le coup d’État perpétré le 19 août dans la ville de Bamako a entraîné ma suspension des instances du Mali au sein de l’organisation internationale de la Francophonie ou OIF. La secrétaire générale, Louise Mushikiwabo a réuni en vidéo-conférence les responsables pour annoncer cette décision. Les membres du Conseil Permanent de la Francophonie CPF ont pris la décision de suspendre la République du Mali de la Francophonie, les actions de coopération seront, cependant, maintenues. La Francophonie a également affirmé la libération du président Keïta et des autres responsables arrêtés le 18 août ; la mise en place d’un gouvernement de transition dirigé par une autorité civile a été décidée, dans les meilleurs délais. La secrétaire générale a aussi insisté sur le retour à l’ordre constitutionnel pour la contribution au rétablissement de la stabilité et de la paix au Mali. Afin d’évaluer la situation et l’évolution sur le terrain à Bamako, une délégation de haut niveau de l’OIF s’y rendra prochainement, une décision affirmée par la secrétaire générale Louise Mushikiwabo.